Naomi Gallay, artiste et designer

19 décembre 2022

Notre région regorge de talents: avez-vous aperçu le nouveau décor de notre vitrine? C’est l’artiste et graphiste Naomi Gallay qui a investi une partie de notre espace pour exposer son travail tout en douceur. Son art se concentre sur les formes humaines et se positionne comme une réponse face aux questions d’inégalités raciales. Peintures, linogravures, pastels et impressions numériques sont exposées chez nous. Venez les observer et/ou en faire l’acquisition directement dans notre Kiosk. Dans le cadre de cette exposition, elle nous a accordé une petite interview pour que nous puissions en découvrir plus sur son approche.

Hello Naomi, peux-tu te présenter en quelques phrases ?

Je suis née en 1993, dans une famille de designers (5 générations!). Au cours de mes études, je suis partie en Californie travailler dans un studio de graphisme pendant un an, puis je suis revenue pour terminer et obtenir mon Bachelor en Design graphique à l’ECAL en 2016. Je travaille actuellement en tant qu’artiste, graphiste et directrice artistique au sein de notre studio avec mon mari, entre la Suisse et la région de Biarritz.

Tu t’exprimes aussi bien au niveau digital que sur toile. Est-ce qu’il y a un support que tu préfères?

J’aime dessiner sur toile directement, et créer mes ensembles de couleurs sur Illustrator. Puis j’apprécie le résultat qui en découle lorsque je retourne à la peinture où les couleurs sont encore travaillées et prennent vie. Les deux supports sont donc vraiment complémentaires dans mon travail. J’aime mettre en relation le design et la peinture, développer à la fois un regard graphique et un regard artistique, passer de l’écran à la toile et vice versa.

Il y a une année tu as quitté la Suisse pour t’installer dans le Pays Basque. Cet environnement t’inspire-t-il?

Changer de cadre est inspirant! Les ambiances, les lumières, les rencontres sont des facteurs qui créent de nouvelles inspirations. C’est à la fois challengeant et très riche. Ce que j’aime ici, c’est la proximité avec l’océan, la nature offre des tonalités très douces et des jeux de reflets qui m’inspirent beaucoup! Changer de décor offre également de nouvelles opportunités et des rencontres très riches.

Tu as investi une de nos vitrines pour exposer ton travail, est-ce que tu peux le présenter ?

Il y a des visages, beaucoup de visages, de la couleur, vanille, bleu, vert, des cadrages et des formats variés… Il s’agit d’une petite sélection de mon travail actuel. Notamment des linogravures, une série de dessins aux pastels, des cartes et des peintures sur papier.

Quels sont les thèmes que tu abordes et que souhaites-tu transmettre à travers ton travail ?

La couleur joue un rôle central dans mon travail, notamment les relations qui se créent entre les teintes. La lumière est également un sujet omniprésent que j’exprime principalement à travers le portrait. Des portraits que je construis comme des compositions graphiques où formes et aplats de couleurs se rencontrent. Je recherche constamment le lien qui peut surgir dans la diversité, le point commun qui permet de lier plusieurs couleurs, formes ou individus. J’aime également jouer avec les sources de lumières, ce qui me permet de faire cohabiter plusieurs nuances de couleurs de peau sur un seul et même corps. Une façon de soulever la question des inégalités raciales en interrogeant notre lecture du portrait. Un portrait dont la représentation ici est moins individuelle, plus collective et inclusive, offrant un regard tendre sur les rapports humains dans un langage autant émotionnel qu’instinctif. 

Comment te perçois-tu dans le futur? Est-ce que tu envisages de laisser ta pratique de graphiste de côté pour te dédier pleinement à une activité plastique ?

Je me suis souvent posée la question, mais je crois avoir besoin des deux pour un bon équilibre! Les deux pratiques me passionnent et s’alimentent mutuellement. Une composition graphique me donnera des idées pour un tableau, un dessin m’inspirera pour une identité graphique. Et puis j’ai réalisé que j’aime voir mon travail artistique prendre vie sous différentes formes, dans divers contextes, que ce soit dans une galerie ou sur une pièce de streetwear. Le graphisme me permet de structurer une idée, de construire un univers visuel, de transmettre efficacement un message dans un contexte réel. Je crois que mon travail artistique, sans avoir de contraintes commerciales, s’appuie sur cette approche pour transmettre un message profond sur les relations et le lien qui nous lie tous, par le simple fait d’être des êtres humains avec un cœur, des doutes, des rêves et beaucoup d’émotions.